Mieux vaut prévenir que guérir

L’arrivée du froid est une période délicate et propice aux petits maux de l’hiver. Et pourtant, pas de fatalité : c’est un changement qui s’amorce bien « en aidant la nature ». Notre corps est intelligent et remarquablement doté pour s’auto-guérir, mais un petit coup de pouce de temps en temps lui fait le plus grand bien, pour l’économiser, notamment au passage des saisons.


« En forme pour l’hiver ! » : synergie d’huiles essentielles clé en main pour booster vos défenses immunitaires et celles de vos enfants à l’approche de l’hiver

Cette synergie, qui a une vocation exclusivement préventive, vise à stimuler vos défenses grâce aux huiles essentielles, avec pour objectif d’essayer d’être le moins malade possible cet hiver ;-).


Partis pris :

  • Des huiles essentielles faciles à acheter en ligne, en pharmacie ou en magasin bio.
  • Des huiles essentielles qui présentent peu de contre-indications.
  • Une synergie facile à réaliser par vous-même.
  • Une sélection de molécules biochimiques volontairement variées, pour que la synergie soit le plus efficace possible sur des terrains différents.
  • Une synergie harmonieuse sur le plan olfactif (pour celles et ceux qui ne sont pas forcément transportés par les parfums d’eucalyptus 😉

La recette :

Ingrédients * :

  • 5 huiles essentielles** (qu’il suffit d’acheter en flacons de 5 ml) :
    • Eucalyptus radié (eucalyptus radiata)***
    • Tea tree (melaleuca alternifolia)***
    • Cannelle écorce (cinnamomum verum ou cinnamomum zeylanicum)***
    • Palmarosa (cymbopogon martinii)***
    • Lavande aspic (lavandula spica)***
  • Un peu d’huile végétale de tournesol ou d’amande douce.
  • Un flacon codigoutte opaque**** (flacon spécial aromathérapie, dont le contenu coule goutte par goutte) de 10 ml (je vous conseille d’en acheter au moins 5 pour en avoir d’avance).

* Ces huiles essentielles existent toutes à la pharmacie des 4 Chemins, à Grasse, elles doivent être trouvables dans la plupart des magasins bio car j’ai volontairement choisi des huiles essentielles courantes, et peuvent, le cas échéant, être commandées en ligne (quelques exemples de sites auprès desquels je commande régulièrement : paradesa.com, abiessence.com, revelessence.com, phytophar.com, essenciagua.com… Je vous conseille de ne pas aller sur n’importe quel site, la qualité n’est malheureusement pas toujours au rendez-vous 😉
** Pour celles et ceux qui ont assisté à l’atelier  »Huiles essentielles pour l’été », j’ai fait en sorte de réutiliser deux des huiles essentielles proposées (tea tree et lavande aspic).
*** Attention, il existe plusieurs variétés d’huiles essentielles pour une espèce de plante donnée (plusieurs huiles essentielles différentes de lavande, d’eucalyptus, etc.). Dans le doute, c’est le nom latin qui fait foi, que j’ai cité entre parenthèses (et qui doit être indiqué sur l’étiquette).
**** Les huiles essentielles se dégradent à la lumière, et doivent donc toujours être stockées dans un flacon en verre opaque.

Conseils de préparation :

  • Versez, dans le flacon vide, 2 gouttes de chacune des huiles essentielles suivantes :
    Eucalyptus radié, Tea tree, Palmarosa et Lavande aspic,
    et 1 goutte d’huile essentielle de Cannelle écorce.
  • Remplissez le reste du flacon avec l’huile végétale de tournesol ou d’amande douce.

Un flacon de 10 ml de synergie correspond à une cure de deux mois pour une personne environ.
Lorsqu’il est vide, il suffit de renouveler l’opération.
Important : les molécules aromatiques des huiles essentielles sont extrêmement volatiles, rebouchez bien les flacons après usage, et évitez de les laisser ouverts à l’air libre, sans quoi, les principes actifs des huiles essentielles s’évaporeraient ☺.

Mode d’utilisation : Les actions qui suivent sont à réaliser le matin au réveil et le soir au coucher.

  • Mettez 1 à 2 gouttes de la synergie sur vos doigts.
  • Frottez, avec l’index et le majeur, sous la clavicule, au niveau de son extrémité (du côté du bras) avec les doigts imprégnés de la synergie (en petits allers-retours horizontaux). Cette zone correspond au point qui nourrit le méridien du Poumon en médecine chinoise, et est très utilisée l’hiver en auto-massage – voir vidéo ci-dessous
  • Frottez-vous les ailes du nez avec cette préparation (cf. vidéo ci-dessous)
  • Frictionnez 1 à 2 gouttes sous chaque pied, matin et soir, avant d’enfiler vos chaussettes.

Si par hasard cette synergie irrite votre peau (cela peut arriver), arrêtez de la prendre. Durée : Vous pouvez commencer à utiliser cette synergie dès les premières baisses de température, pendant 20 jours par mois (repos les 10 jours suivants), et ce, pendant toute la saison froide.

Précautions d’utilisation et contre-indications :

  • Cette synergie a une vocation exclusivement préventive.
  • Elle ne convient pas aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 6 ans.
  • Le nombre de gouttes et la fréquence de prise doivent être scrupuleusement respectés.

Deux astuces utiles issues du bon sens de l’énergétique traditionnelle chinoise :

  • Si vous sentez que vous avez pris froid, n’attendez pas : dès les tout premiers signes, passez le sèche-cheveux au niveau de votre nuque et du haut de votre colonne vertébrale (tout en haut). Un petit geste tout simple qui peut suffire à enrayer un épisode de « rhume et compagnie » ☺, car cette zone est celle par laquelle le froid et le vent s’engouffrent dans le corps.
  • Un deuxième geste (complémentaire au premier) : si vous sentez venir les frissons et un début d’état fébrile, faites-vous un grog (idéalement avec quelques tranches de gingembre frais, de la cannelle, du miel et un alcool fort), couchez-vous en vous couvrant au maximum (y compris un bonnet sur la tête). Si vous vous y êtes pris suffisamment tôt, ce geste peut suffire à éviter que ça dégénère. Pourquoi ? Le grog envoie une grosse chaleur à la surface du corps, cette chaleur stimule une transpiration importante qui va permettre de « rebouter l’agresseur ». Technique testée et vérifiée, bien sûr ☺

Pour info ou pour rappel : Les huiles essentielles, ou les défenses immunitaires des plantes à notre service

Les huiles essentielles offrent un merveilleux concentré de l’ADN des plantes (à titre d’exemple, une goutte d’huile essentielle de Basilic tropical équivaut à 300 g de plante fraîche…). Et l’huile essentielle d’une plante, c’est ni plus ni moins que la quintessence des défenses qu’elle s’est forgées pour survivre dans son environnement… défenses qui peuvent aussi faire des merveilles pour notre propre santé. Les informations présentées sur cette page ne prétendent pas être exhaustives et ne remplacent en aucun cas les conseils ni la consultation d’un médecin, seul habilité à émettre un diagnostic en cas de problèmes médicaux.